VH | L’OPCI, la définition
15880
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15880,page-child,parent-pageid-15654,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-12.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.3,vc_responsive
 

L’OPCI, la définition

L’OPCI est usuellement constitué sous la forme d’une SAS, dotée d’un statut de « SPPICAV » (Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable), qui offre de nombreux avantages.

C’est un véhicule réglementé (AMF), non coté, soumis à des obligations d’information et d’évaluation. La gestion est confiée à un tiers indépendant (la société de gestion). L’OPCI jouit d’un régime fiscal attractif (exonération d’IS sur les revenus et les plus-values). Il est toutefois obligatoire de distribuer une partie des revenus et plus-values, ce qui peut générer une imposition au niveau de l’investisseur.

L’OPCI jouit également d’un régime juridique plus ouvert que les autres structures :

  • Faculté d’investir en immobilier direct ou en pierre-papier
  • Possibilité d’avoir recours à l’endettement
  • Règles d’allocation et de diversification très souples sur les OPCI professionnels

L’OPCI a pour objet exclusif l’investissement locatif, en général moyen à long terme. D’autres FIA doivent donc être utilisés pour les  opérations de promotion immobilière ou de marchand de biens.

Powered by WishList Member - Membership Software